Les actions à mener par le joueur au blackjack

Dans notre article sur les règles du jeu pour jouer au blackjack, nous vous décrivons les phases de jeu pendant une manche, et la phase 3 et consacrée aux actions que peut mener un joueur. Nous allons étudier aujourd’hui ces actions, afin que vous compreniez exactement à quoi elles correspondent et que vous puissiez prendre les bonnes décisions au moment opportun.

Vous l’apprendrez par la suite, mais la prise de décision de ces actions ne doit pas être le fruit du hasard. Une stratégie existe pour vous dicter l’action que vous devez réaliser selon la carte visible du croupier et votre main initiale. Nous verrons cette stratégie dans nos prochaines pages, pour le moment, concentrons nous sur la description de ces actions.

Au blackjack, si vous avez une main initiale satisfaisante …

Vous pouvez décidez de RESTER. Le terme « rester » ici, signifie en réalité « ne pas tirer de carte ». En effet, si vos deux premières cartes, celles qui sont face visible sur le tapis vous satisfont, alors vous pouvez décider d’aller jusqu’au bout de la manche avec ces deux cartes et de les proposer en main finale. C’est cette main qui sera comparé à celle du croupier.

Au blackjack, on considère que vous avez une main satisfaisante lorsque celle-ci égale 17 au moins.

Si vous voulez augmenter la valeur de votre main …

Alors vous pourrez TIRER une carte ou plusieurs selon ce que vous tirez. Le but ici est clair : se rapprocher le plus possible de 21 sans pour autant le dépasser. Cette action est souvent celle que vous allez entamer si vous n’avez pas une première main très forte mais attention à ne pas être trop gourmand.

Si vous avez une paire en main initiale …

Vous aurez la possibilité de la PARTAGER pour en faire deux mains. Cela veut dire que vous recevrez dans un premier temps deux autres cartes pour compléter vos deux mains. Vous voilà maintenant avec deux fois deux cartes. Attention, la mise de départ double aussi puisque vous avez une main supplémentaire désormais.

Sur ces deux mains, vous allez pouvoir appliquer les actions que nous sommes en train de décrire sans aucun souci. Si par le plus grand des hasards vous obtenez une paire sur l’une de vos mains, alors vous pouvez à nouveau la partager puis recevoir à nouveau une autre carte. Attention de ne pas vous perdre ensuite.

Le partage n’est pas une obligation, c’est une option.

Si vous pensez que vous aurez un résultat satisfaisant avec votre main …

Vous pouvez DOUBLER votre mise. Vous n’aurez qu’à rajouter des jetons et ensuite le croupier ne vous distribuera qu’une seule carte. Doubler comporte un risque effectivement mais comme dit l’expression « qui ne tente rien n’a rien ».

Si le croupier possède un as en carte face visible …

Vous aurez la possibilité de vous ASSURER contre le blackjack. Cela se traduit par le fait d’acheter l’assurance qui coûte la moitié de votre mise initiale. Si le croupier fait réellement un blackjack, alors vous perdez votre mise, mais vous gagnez deux fois l’assurance, ce qui revient à zéro au final. Par contre, s’il n’a pas de blackjack, vous perdez l’assurance quelque soit le résultat. La partie reprend alors son cours normal.

Si votre main initiale est vraiment trop basse …

Vous pourrez ABANDONNER la manche. C’est une option qui n’est pas conseillée car il n’est jamais bon de quitter la manche, surtout lorsque l’on sait que cette option vous coutera la moitié de votre mise initiale.

De plus, très peu de casino propose cette option. Renseignez-vous auprès du croupier en début de partie pour le savoir.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux: